Que diriez-vous si le plus grand tueur de tous les temps se trouvait au 21ème siècle?
 

Partagez | .
 

 Fatalité..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Admin
avatar

Messages : 1066
Points : 7643
Date d'inscription : 03/11/2016



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mar 22 Nov - 23:02



Fatalité


« Promis je ne dirais rien, ce sera notre petite secret. »


Il sourit amusé face à la répartie de Fergus puis il reprit son sérieux en lui déclarant sa flamme. Il mourrait depuis quatre jours de le lui dire. Le résident prolongea le baiser amoureusement et avec passion. Ce fut ensuite au tour de son mari de lui déclarer sa flamme. Son cœur battait vite comme à chaque fois. Svein fit une petite moue lorsqu'il le vit se relever, mais celui-ci revint vite à ses côtés avec la glace et le café. Le jeune homme commença à l'ouvrir avant de plonger sa cuillère dedans et savourer le goût.

« Tu dois me prendre pour une femme enceinte à avoir ce genre d'envie. »


Il rit légèrement avant de continuer de savourer sa glace, il bu également une gorgée de son café : « Tu ne l'as pas acheté à l'hôpital j'me trompe ? » Il sourit puis il reprit son sérieux, il profita de leur petit moment, laissant Fergus manger un peu avant de dire : « Je ne te remercierai jamais assez pour tout ce que tu as fais pour moi...lorsque j'étais...dans le coma...je savais quand tu étais à mes côtés, je me sentais en sécurité, je ne saurais pas expliquer comment, mais tu m'apaisais... » Un silence et il reprit : « ...Je crois t'avoir entendu pleurer...te disputer avec mon père et ne pas être d'accord avec les médecins...sache que j'aurais aimé être là pour te soutenir dans ces moments difficiles, je suis désolée de t'avoir fait souffrir...je te remercie également d'avoir cru en moi...j'ignore ce qui m'a fait me réveiller, si c'est les traitements ou si c'est ta présence, mais je pense que si tu n'étais pas là, je ne l'aurais jamais été... »

AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 1078
Points : 7781
Date d'inscription : 14/04/2013



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mar 22 Nov - 23:18

Fatalité
Svergus

Fergus sourit face à le petite remarque de son mari, et après que les deux hommes se soient embrassés amoureusement et dit des mots doux, le pédiatre se leva pour aller chercher leur petit déjeuné. Lorsqu’il le vit entamer le pot, il ne put s’empêcher de rire un petit peu, c’était plus fort que lui.

>>N’as-tu pas dit que c’est toi qui était d’accord de porter l’enfant ? T’as donc le droit d’avoir des envies de femme enceinte.

Fergus commença lui aussi son petit déjeuné, et fut satisfait d’avoir un café ayant du gout ! Svein avait vu juste, il lui répondit après avoir prit une gorgée :

>>Non, j’ai été en vitesse dans un café au coin de la rue, j’en pouvais plus du café de l’hôpital.

Il mangea un petit peu de son croissant et lorsqu’il entendit son mari lui expliquer qu’il l’avait entendu, qu’il avait été conscient qu’il était dans la chambre et faisait en sorte qu’il ne lui manque rien. Il s’excusa de ne pas avoir été là, de l’avoir fait souffrir à cause de la longueur de son coma. Fergus prit son mari dans ses bras avant de lui dire :

>>Il s’en est passé des choses dans cette chambre et je m’excuse que tu aies pu être conscient de certains mots échangés avec ton père. Tu n’as pas à t’excuser…tu n’es pas responsable. Puis, je ne te l’ai pas promis à notre mariage, de prendre soin de toi dans n’importe quelle circonstance ? Je ne pouvais tout simplement pas t’abandonner.

Il l’embrassa tendrement, avant de finalement lui repasser son alliance au doigt, Fergus ayant complètement oublié de la lui rendre.



© Gasmask

_________________

I've never loved a darker blue, than the darkness I have known in you, own from you. You, whose heart would sing of anarchy, you would laugh at meanings, guarantees, so beautifully. When our truth is burned from history, by those who figured justice in fond memory, witness me. Like fire weeping from a cedar tree, know that my love would burn with me. We'll live eternally

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Messages : 1066
Points : 7643
Date d'inscription : 03/11/2016



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mar 22 Nov - 23:56



Fatalité


« C'est vrai j'en ai toute la légitimité ! »

Il rit de bon cœur avant de goûter le café. Il est vrai qu'il était beaucoup plus meilleur que celui de l'hôpital. En parlant d'hôpital, Svein commençait à en avoir marre de l'hôpital où du moins de rester ici en tant que patient.

« Je ne peux que comprendre. » Svein faisait quant à lui allusion au fait qu'il en avait marre d'être ici, il lui tardait la fin de la semaine pour pouvoir rentrer chez eux. Montgomery s'excusa ensuite pour avoir fait souffrir Fergus, il en ressentait le besoin depuis trois jours. Jamais il aurait voulu rendre malheureux son époux. Fraser tenta de lui faire comprendre qu'il n'y était pour rien en le prenant dans ses bras puis il s'excusa à son tour pour les paroles qu'il avait pu entendre.

« Je t'avoue ne pas avoir entendu la conversation...fin si je l'entendais, mais je n'arrivais pas à tout comprendre, je savais que vous vous disputiez, je crois que c'était à cause de moi et d'Amelia, mais je ne suis pas sure... »


Svein écouta ensuite Fergus. Il lui assura qu'il n'était pas responsable avant de lui rappeler ses vœux de mariage et de lui remettre son alliance comme le jour de leur mariage. Montgomery prolongea amoureusement le baiser en lui caressant la joue.

« Je ne veux plus être séparé de nouveau de toi... »



AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 1078
Points : 7781
Date d'inscription : 14/04/2013



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mer 23 Nov - 0:07

Fatalité
Svergus

Entre les deux hommes flottait un sentiment de légèreté qui plaisait énormément à Fergus, qui n’avait pas envie de s’enfoncer dans des mauvais souvenirs pour le moment. Il pouvait comprendre son mari et son envie de rentrer à la maison, pourtant il devait encore patienter afin d’être sûr que tout chez lui allait bien avant de poursuivre sa convalescence chez eux. Le pédiatre serait content lui aussi de ne plus visiter cette partie de l’hôpital.

>>Tu rentreras bientôt, ton chien t’attend et une réserve de glace. Je suis persuadé aussi que Nanny se fera une joie de te faire des gâteaux.

Fergus ne les remercierait jamais assez d’être restées, de l’avoir épaulé dans l’entretient de la maison durant ce mois. Il savait tout le travail que ça représentait et ne voulait pas abuser de leur gentillesse. Il entendit ensuite son mari s’excuser, ce à quoi il répondit qu’il n’avait pas besoin de le faire. Il lui passa tendrement une main sur sa joue, et lorsque Svein avoua ne pas avoir compris ce qui s’était dit avec son père, Fergus fut soulagé, jusqu’au moment où son époux exposa le fait que la discussion tournait autour de lui et d’Amélia.

>>Oui en effet… D’après lui je te manipule, et si tu étais resté à Seattle ça ne se serai pas produit. Son fils ne peut pas vouloir fonder une famille, je te mets trop de pression sur les épaules et un jour tu t’en ira à cause d’elle. De plus, tu ne seras jamais un père pour Amélia, cette pauvre petite bâtarde…

Quelques instants après Fergus remis l’alliance de Svein à son doigt, ce qui lui fit remonter des souvenirs agréable de leur mariage. Il se laissa embrasser, profitant du baiser.

>>Promis, on ne sera plus séparés…



© Gasmask


_________________

I've never loved a darker blue, than the darkness I have known in you, own from you. You, whose heart would sing of anarchy, you would laugh at meanings, guarantees, so beautifully. When our truth is burned from history, by those who figured justice in fond memory, witness me. Like fire weeping from a cedar tree, know that my love would burn with me. We'll live eternally

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Messages : 1066
Points : 7643
Date d'inscription : 03/11/2016



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mer 23 Nov - 0:38



Fatalité


« Pluto me manque. Tu l'as nourris au moins ? » Il le regarda sérieusement avant de sourire à sa remarque sur les glaces et Nanny : « Tu me donnes encore plus envie de rentrer. »

Fergus lui donnait l'eau à la bouche. Il avait envie de rentrer chez lui pour retrouver son petit confort, même s'il allait finir par s'ennuyer et vouloir reprendre assez vite le travail. Les deux hommes parlèrent ensuite d'Archer. Svein avait une vague idée de la dispute par rapport à ce qu'il semblait avoir compris dans le coma. Le résident sembla avoir vu juste lorsqu'il évoqua Amelia. Fergus en avait sur le cœur et se confia, il lui raconta leur échange musclé.

« Le con. » Svein soupira, il n'aimait pas que son père parle comme ça à Fergus. Ce dernier en avait profité que son fils soit en quelque sorte absent pour se défouler sur son époux. Montgomery regarda Fraser dans les yeux : « Rassure-moi tu ne l'as quand même pas cru ? Tu ne crois pas en son propos ? » Le jeune homme était remonté, il ne voulait pas que les remarques désobligeantes et fausses de son père causent des conflits au sein de leur couple puis il n'appréciait pas comment son paternel parlait d'Amelia : « Fergus c'est Archer, il dit que des conneries, il ne sait même pas de quoi il parle parce qu'il ne sait même pas ce que je pense ! » Il continua de le regarder dans les yeux : « Ce qui...m'est arrivé aurait pu très bien être à Seattle, tu ne me mets aucune pression et j'ai toujours su dans quoi je m'embarquais. » Il lui caressa la joue : « ça a pris le temps qu'il faut mais... » Svein resta silencieux quelques secondes, il ne dévoilait pas ses sentiments, ce n'était pas le genre de la maison, pourtant il allait le faire une fois de plus : « ...mais je considère Amelia comme ma fille. » Un silence : « Je sais que je ne l'ai pas adopté, que j'arrive en cours de route, qu'elle ne m'appelle pas papa, mais oui...elle est comme ma fille. » Se répéta-t-il avant de rêvasser mariage lorsque Fergus remis son alliance. Son mari lui fit la promesse de ne plus se séparer, Svein l'embrassa amoureusement tout en l'attirant contre lui du mieux qu'il le pouvait.


AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 1078
Points : 7781
Date d'inscription : 14/04/2013



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mer 23 Nov - 20:17

Fatalité
Svergus

>>Pas indirectement, Amélia a voulu s’en charger et je l’ai aidée. Si tu veux je dirais à Nanny de passer t’en apporter. Tient bon, bientôt tu seras de retour à la maison !

La discussion tourna très vite autour d’Archer et de la dispute qui s’était produite au tout début du coma de Svein. Fergus avait très mal prit les propos, il savait que son beau-père voulait être blessant, mais la situation ne s’y prêtait pas, et le pédiatre avait été plus touché qu’à son habitude.

>>Sur le coup ce n’est pas que j’y ai cru, mais j’ai plus mal encaissé ce qu’il m’a dit.

Les paroles de Svein lui firent du bien. Bien sûr, Fergus savait que l’accident aurait pu se produire à Seattle, il savait qu’il ne mettait pas la pression à son mari, du moins il ne le ressentait pas de cette manière. Au début de leur relation, le pédiatre avait eu peur que le jeune homme ne sache pas vraiment ce que ça signifiait de s’engager dans une relation avec un père de famille. Pourtant, le résident s’en était bien tiré, et avait toujours comprit lorsque Fergus décalait un rendez-vous. Ce sont les dernières paroles de son mari qui lui firent le plus de bien. Le pédiatre savait que Svein avait beaucoup de mal avec les enfants, pourtant, il avait été témoin de son changement, de son rapprochement avec Amélia. Il avait bien remarqué que l’entente entre eux passait bien, et que son jeune amant s’investissait plus. Pourtant, l’entendre admettre qu’il considérait la rousse comme sa fille, fit énormément de bien à Fergus. Il ne sut pas quoi répondre à son mari, tellement le fait d’avoir entendu ses mots lui faisait du bien. Puis, Svein enchaina avec le fait que même s’il ne l’avait pas adoptée, ou même si elle ne l’appelait pas « papa », il la considérait quand même comme sa fille. Fergus lui fit un bisou sur la joue avant de lui dire :

>>Tu sais, ce n’est pas parce que tu ne l’as pas adoptée, ou qu’elle ne t’appelle pas « papa » qu’elle ne te considère pas comme tel… En tout cas, sache que même si tu n’avais jamais réussit à la voir comme ta fille ça ne change strictement rien pour moi…

Il préférait le rassurer, afin que Svein ne se sente pas obliger d’accepter Amélia comme sa fille, ce qui pouvait s’avérer difficile pour certaines personnes.




© Gasmask

_________________

I've never loved a darker blue, than the darkness I have known in you, own from you. You, whose heart would sing of anarchy, you would laugh at meanings, guarantees, so beautifully. When our truth is burned from history, by those who figured justice in fond memory, witness me. Like fire weeping from a cedar tree, know that my love would burn with me. We'll live eternally

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Messages : 1066
Points : 7643
Date d'inscription : 03/11/2016



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mer 23 Nov - 21:09



Fatalité


« Il a été entre de bonnes mains alors. » il lui adressa un sourire et encore plus lorsqu'il proposa que Nanny lui apporte des gâteaux : « Je veux bien oui ! »

Il rit avant de manger un peu de sa glace. La conversation dévia ensuite sur son père. Svein savait à quel point Archer était dur et blessant, il ne lui avait jamais fait de cadeau et le jeune homme s'y était habitué. En revanche, Montgomery n'aimait pas qu'il s'en prenne à Fergus parce qu'il savait que ça blesserait son mari puis il avait dépassé les bornes en parlant mal d'Amelia. Svein souhaitait rassurer son époux, c'est pourquoi il lui avoua son ressentit, ce qu'il avait sur le cœur à ce moment-là. Il parlait à cœur ouvert, il avoua qu'il considérait Amelia comme sa fille, peu importe qu'elle ne l'appelle pas papa ou qu'il ne l'a pas adopté. Fergus semblait sans voix ou en tout cas, sa remarque ne le laissa pas indifférent. Il reçu un bisou sur la joue avant de lui avouer qu'Amelia le considérait elle aussi comme un père puis que s'il ne la voyait pas comme sa fille, cela ne changerait rien. Svein le regarda dans les yeux, ce n'était pas souvent qu'il avouait autant ses sentiments, mais il était dans sa lancée sur Amelia qu'il continua :

« Je ne me force pas Fergus, je la considère déjà depuis longtemps comme tel, ça ne date pas de Londres.... » Admit-il. « On est une famille, une vraie. » Il le regarda dans les yeux puis il mangea encore de sa glace : « Ne me regarde pas comme ça. » dit-il regardant son pot, il était décidément pudique sur ce qu'il disait. Enfin il termina par : « Je vais parler à mon père. »


AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 1078
Points : 7781
Date d'inscription : 14/04/2013



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mer 23 Nov - 21:21

Fatalité
Svergus

>>Entre de très bonnes mains, je pense même qu’il a un peu grossit. Bien, je transmettrais à Nanny !

Lorsqu’ils parlèrent d’Archer, ça fit énormément de bien à Fergus de pouvoir une fois dire tout ce qu’il avait sur le cœur à son mari. Lorsque celui-ci lui exposa le fait qu’il voyait Amélia comme sa fille, Fergus fut énormément soulagé. Cependant, il précisa tout de même à son mari qu’il ne voulait pas le forcer, et que même s’il n’arrivait jamais à la voir comme sa fille, ça ne changeait rien pour lui. Son mari le rassura encore plus en lui disant qu’il ne se forçait pas, et que sa vision de sa relation avec la rousse ne datait pas de leur emménagement à Londres. Il avait rarement vu son mari se mettre autant à nu pour lui avouer quelque chose. Fergus sourit tendrement, lui caressa la joue et l’embrassa doucement.

>>Tu me rassure, j’ai jamais voulu te forcer à quoi que ce soit avec elle.

Un franc sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu’il vit son mari gêné par la situation et lui demander de ne pas le regarder de cette manière tout en plongeant son regard dans son pot de glace. Fergus lui piqua sa cuillère quelques instants pour prendre un peu de glace. Le pédiatre n’aimait pas particulièrement la glace, mais il aimait bien ennuyer son mari. Lorsque ce dernier lui dit qu’il allait parler à son père, Fergus se figea un petit peu. Il n’aimait pas Archer, mais il n’avait pas envie de voir les deux hommes se déchirer à cause de lui.

>>Fait attention…je n’ai pas envie d’être au centre d’une dispute entre vous deux, ou que vous ne vous parliez plus à cause de moi…



© Gasmask


_________________

I've never loved a darker blue, than the darkness I have known in you, own from you. You, whose heart would sing of anarchy, you would laugh at meanings, guarantees, so beautifully. When our truth is burned from history, by those who figured justice in fond memory, witness me. Like fire weeping from a cedar tree, know that my love would burn with me. We'll live eternally

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Messages : 1066
Points : 7643
Date d'inscription : 03/11/2016



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mer 23 Nov - 22:41



Fatalité


« Il va devenir obèse ! »

Il fit semblant d'être outré avant de rire de bon cœur, Svein était tout content, il faut dire qu'il était tellement heureux depuis quatre jours de retrouver son mari, sa fille et ses proches, ils étaient tous au petit soin pour lui. Fergus et Svein parlèrent d'Amelia, le résident lui avoua qu'il la considérait comme sa fille. Le jeune homme était très sérieux, même quand son mari lui fit comprendre qu'il n'était pas obligé, il insista. Être son deuxième papa s'était fait progressivement, il ne se forçait pas, il est vrai qu'il avait fait des efforts pour Fergus au début de leur relation, mais il s'était très vite attaché à la petite fille.

« Tu ne m'as jamais forcé en rien, toi et moi nous le savons. »

Svein lui adressa un sourire puis il demanda à Fergus d'arrêter de le regarder comme il le faisait, car il venait de se mettre à nu, il voyait bien que cela faisait plaisir à son époux. Son mari lui piqua la cuillère, il lâcha un « hey » avant de rire et le laisser faire. Il reprit ensuite son sérieux lorsque Fraser était réticent à l'idée qu'il soit au milieu d'une querelle entre père et fils. Montgomery haussa les épaules tout en raclant sa cuillère dans le pot de glace :

« ça ne changera pas grand chose, il ne me parlait plus lorsque j'ai débarqué à Seattle. »

Le résident soupira en pensant à ce qui s'était passé avec son père. Svein reposa sa cuillère sans même la manger avant de poser le pot sur la table et il se redressa du mieux qu'il pouvait. Il tira sur la chemise de Fergus pour l'attirer contre lui et l'embrasser follement avant de venir déposer des baisers dans le coup de son mari et commencer à lui défaire les boutons de sa chemise.

AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 1078
Points : 7781
Date d'inscription : 14/04/2013



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mer 23 Nov - 22:56

Fatalité
Svergus

Svein avait le don de rassurer Fergus une fois qu’il se mettait à nu. C’était quelque chose que chérissait Fergus, parce que ça lui permettait de mieux le connaitre et de savoir ce qu’il ressentait au fond de lui. Il le regarda tendrement jusqu’à ce que son mari lui demande d’arrêter. Fergus sourit, lui piqua un peu de glace avant d’entendre son époux râler. Fergus lui fit donc un sourire narquois lorsqu’il prit la cuillère en bouche. Il adorait ennuyer son mari, surtout lorsqu’il avait son pot de glace si sacré dans les mains.

Lorsque Svein parla d’avoir une discussion avec son père, Fergus ne fut pas très à l’aise, ne voulant pas déclencher une guerre entre eux. Il savait très bien que leur relation père-fils était compliquée, et qu’il n’allait pas être simple de faire entendre raison à Archer. Svein tenta de le rassurer, en lui disant que de toute façon, son père ne lui parlait déjà plus au moment où il était allé vivre à Seattle. Il lui fit quand même une petite grimace, et n’eut pas le temps de lui répondre quelque chose. Son mari venait de saisir sa chemise avant de l’embrasser follement. Fergus répondit au baiser, et sentit les mains de son époux venir se saisir des boutons afin de les enlever doucement. Il étendit son cou lorsqu’il sentit les baisers et murmura à son oreille :

>>Vous êtes incorrigible Monsieur Montgomery-Fraser.

Il força ensuite son mari à s’allonger dans le lit, déposa des baisers dans son cou tout en lui levant la chemise de l’hôpital. Il le regarda dans les yeux, avant de lui déposer des baisers sur son torse en faisant bien attention de ne pas lui faire mal à l’endroit de sa cicatrice.



© Gasmask


_________________

I've never loved a darker blue, than the darkness I have known in you, own from you. You, whose heart would sing of anarchy, you would laugh at meanings, guarantees, so beautifully. When our truth is burned from history, by those who figured justice in fond memory, witness me. Like fire weeping from a cedar tree, know that my love would burn with me. We'll live eternally

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Messages : 1066
Points : 7643
Date d'inscription : 03/11/2016



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mer 23 Nov - 23:17



Fatalité


Svein avait toujours été en conflit avec son père, il avait subit ses foudres en venant vivre à Seattle. Il n'appréhendait pas une nouvelle dispute, mais il n'avait pas envie de penser à des passages douloureux de sa relation paternelle. C'est pourquoi, son seul échappatoire fut de divertir Fergus. Svein le faisait également par envie, il désirait Fergus plus que tout surtout que ça faisait longtemps qu'ils ne s'étaient plus retrouvé de la sorte. Montgomery déposa des baisers dans le cou tout en lui déboutonnant sa chemise. Fergus le traita d'incorrigible ce qui le fit rire avant que son homme lui enleve sa tenue de ptient, il se retrouva torse nu et allongé dans le lit. Son cœur battait la chamade, il frissonna lorsqu'il avait des baisers dans son cou puis sur son torse. Il laissa échapper un soupire de plaisir avant de lui murmurer :

« Je suis tout à toi. »


Il lui sourit, Svein ne voulait pas jouer les dominants, il n'en avait pas la force, il devait admettre que même sur ce côté là il désirait être chouchouter. Le résident le regarda intensément dans les yeux jusqu'à ce que l'on frappe à la porte, il grogna parce qu'il ne souhaitait pas que cette douce torture s'arrête.

AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 1078
Points : 7781
Date d'inscription : 14/04/2013



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mer 23 Nov - 23:29

Fatalité
Svergus

Fergus essaya de ne plus penser à la probable dispute qui allait se produire entre les deux Montgomery. Il n’eut pas beaucoup d’efforts à fournir pour tenter d’oublier, puisque son mari commença à l’embrasser dans le cou en lui déboutonnant sa chemise. Fergus savait que c’était risqué de le faire à l’hôpital, avec les visites des médecins, les visites des proches, pourtant, il ne put pas résister longtemps à son mari. Il le traita d’incorrigible, avant de lui passer par au dessus de la tête sa chemise de patient d’hôpital. Il s’appliqua ensuite à lui déposer une série de baiser sur le torse en faisant attention à la zone sensible que devait être sa cicatrice. L’entendre lui dire qu’il était tout à lui, fit sourire Fergus. Ses mains devinrent plus exploratrices, descendant doucement vers le bas-ventre de son mari, pendant qu’il le regardait dans les yeux. Un sourire narquois se dessina sur ses lèvres lorsqu’il commença sa douce caresse.

Il n’eut cependant pas le loisir d’aller plus loin, quelqu’un toqua à la porte, son mari grogna de frustration. Fergus l’embrassa avant de se reculer afin de reboutonner sa chemise tout en attendant que Svein donne la permission aux visiteurs d’entrer.

Une fois qu’elles eurent la permission d’entrer, Emma et Riley arrivèrent main dans la main. Emma lança un regard à Fergus, qui était toujours en train de boutonner sa chemise :

>>Longue nuit ou alors câlin du matin ?

La blonde était d’une nature un peu trop curieuse.



© Gasmask


_________________

I've never loved a darker blue, than the darkness I have known in you, own from you. You, whose heart would sing of anarchy, you would laugh at meanings, guarantees, so beautifully. When our truth is burned from history, by those who figured justice in fond memory, witness me. Like fire weeping from a cedar tree, know that my love would burn with me. We'll live eternally

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Messages : 1066
Points : 7643
Date d'inscription : 03/11/2016



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mer 23 Nov - 23:50



Fatalité


Svein était en train de s'emballer, il se moquait des visites et autre, après tout ils avaient couchés à de nombreuses reprises au sein de l'hôpital, ils n'en étaient pas à leur premier coup d'essai. Cependant, Montgomery ne tenait plus en place, cela faisait donc un mois qu'il n'avait pas couché avec son époux. Il souhaitait rattraper ce retard, l'aimer plus que tout à ce moment même. Le jeune homme frissonna à ses baisers sur son torse et encore plus lorsque celui-ci se mit à lui caresser le bas ventre. Le résident laissa échapper plusieurs gémissements de plaisir, il était en train de prendre son pied lorsque l'on frappa à la porte. Montgomery grimaça avant de se laisser embrasser par Frgus et le voir remettre sa chemise, il fit une petite moue avant d'accepter que l'on vienne les déranger, il était décidément frustrer. Emma et Riley débarquèrent, Emma s'amusa aussitôt à leur faire une remarque ayant remarqué qu'ils étaient en train de se rhabiller.

« Câlin du matin raté ! »

Grogna-t-il avant de remettre sa chemise de patient. Emma et Riley pouvaient l'entendre parler pour le première fois depuis un mois, il venait de la retrouver depuis ce matin. Soudain son attention s'arrêta sur les deux femmes main dans la main. Il sourit amusé :

« Vous êtes ensemble ? J'ai réussi !! Je savais que vous étiez fais pour vous entendre ! En tout cas Riley, bonne chance pour supporter Emma ! »
Plaisanta-t-il. Svein jeta un regard à Fergus, il se mordilla la lèvre avant de se redresser pour vouloir se blottir contre lui.

AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 1078
Points : 7781
Date d'inscription : 14/04/2013



MessageSujet: Re: Fatalité..   Jeu 24 Nov - 0:05

Fatalité
Svergus

Fergus avait abandonné l’idée de ne pas céder face à son mari. Il avait donc prit la position de dominant, ce qui ne sembla pas déranger son mari, puisqu’il se laissa aller au fil des caresses que lui faisait Fergus. Il prit son temps, faisant doucement monter l’envie chez son mari, et lorsqu’il descendit sa main afin de lui faire une douce caresse, Fergus s’appliqua encore plus. Les gémissements de son époux lui avaient manqués. Cependant, il n’eut pas l’occasion d’en profiter plus, quelqu’un venait de frapper à la porte. Après avoir eu l’autorisation de Svein d’entrer, Fergus vit Emma et Riley arriver. Il les salua avant d’entendre son amie lui demander ce qu’il venait de se passer. Le résident s’était chargé de la réponse, faisant comprendre aux deux femmes qu’elles venaient de les déranger.

>>T’auras tout le loisir de lui en faire après va Jeunot ! Ça fait plaisir de te voir comme ça en tout cas !

Elle le prit dans ses bras afin de lui faire un câlin, et elle rit de bon cœur lorsqu’elle l’entendit être content d’avoir réussit à les mettre ensemble. Par contre, l’évocation de son caractère ne fit pas rire la blonde.

>>Oui t’as réussis ! Hé jeunot je ne te permets pas ! Je te rappel que j’ai mauvais caractère à cause des hormones ! J’en suis bourrée !Ca n'a pas l'air de déranger Riley, elle a l'air d'apprécier que certaines parties de mon anatomie grossissent! Puis bon, dois-je te rappeler pourquoi j’suis comme ça ? Je porte quand même ton enfant !

Elle lui montra ensuite fièrement son ventre. Il n’avait pas beaucoup grossit, mais assez pour qu’on remarque qu’elle était en début de grossesse.

Fergus prit Svein dans ses bras et le serra tendrement. Il regarda Emma avant de la mettre en garde :

>>Fait attention, le meilleur ami de ta femme est une commère ! Tu vas en entendre des petits ragots !



© Gasmask

_________________

I've never loved a darker blue, than the darkness I have known in you, own from you. You, whose heart would sing of anarchy, you would laugh at meanings, guarantees, so beautifully. When our truth is burned from history, by those who figured justice in fond memory, witness me. Like fire weeping from a cedar tree, know that my love would burn with me. We'll live eternally

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Messages : 1066
Points : 7643
Date d'inscription : 03/11/2016



MessageSujet: Re: Fatalité..   Jeu 24 Nov - 19:04



Fatalité


Montgomery était en train de savourer le coup de main de son homme lorsque l'on frappa à la porte. Svein prit sur lui pour se remettre de ses émotions bien que sa frustration était présente. Le résident le fit d'ailleurs savoir à Emma en grognant qu'il s'agissait d'un câlin raté puisqu'il n'avait pas pu prendre du bon temps avec son mari.

« Fergus va partir travailler après. » Il grimaça avant de sourire lorsqu'elle ajouta qu'elle était contente de le voir comme ça. Il se laissa câliner. Svein toucha un point sensible pour la jeune femme puisqu'elle envoya promener le résident qui fut surpris sur le moment ne comprenant pas d'où ça tombait. Il faut dire que Montgomery n'avait pas imaginé que la grossesse impliquée aussi les hormones.

« Berk épargne moi les détails ! »
Rétorqua-t-il faisant mine d'être dégoûté puisqu'il est gay. Svein regarda ensuite son ventre avant de le lui toucher. « C'est bien ça commence à prendre forme. » Il sourit puis il en profita pour évoquer une idée qu'il avait en tête : « T'es libre jusqu'à quand ? On pourrait aller discrètement dans une salle gynécologique voir comment se porte le bébé, mon soleil tu as un peu de temps ? »

Svein espérait que Fergus ne relève pas le fait qu'il souhaitait travailler aujourd'hui et même maintenant. Son mari le taquina en disant qu'il était une commère, il lui tapa sur le bras : « Hey !!! » Tandis que Riley se mit à dire : « T'as pas intérêt à raconter ma vie Svein ! »

AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 1078
Points : 7781
Date d'inscription : 14/04/2013



MessageSujet: Re: Fatalité..   Jeu 24 Nov - 19:23

Fatalité
Svergus

>>Je repasserait ce soir, ne t’en fais pas, je ne t’abandonne pas

Se serait plus calme au niveau des visites et des soins infirmiers. Ils auraient tout le temps pour eux afin de se faire un câlin. Fergus sourit lorqu’Emma lui parla de ses hormones et de la taille de ses seins qui augmentait. Il fut hilare lorsqu’il vit le visage de mon mari. Svein avait de la chance de ne pas vivre avec une femme enceinte, de ne pas souffrir des envies étranges qu’Emma devait avoir. La blonde le regarda poser sa main sur son ventre avec un sourire avant de lui répondre :

>>Ce n’est pas dégueux c’est naturel ! Puis je dois t’avouer que de passer d’un bonnet A à un bonnet B ça a des avantages !

Elle regarda ensuite Riley, elle n’avait jamais demandé à la jeune femme ce qu’elle pensait du fait qu’elle était mère porteuse pour Fergus et Svein. Ce n’est que lorsque Montgomery parla d’aller faire une échographie qu’elle y songea. Elle se rapprocha d’elle et répondit :

>>J’ai mon temps libre, mais je ne sais pas si ça arrange Riley….

Fergus regarda son mari d’un air sérieux. Il savait que le jeune homme en avait assez d’être dans un lit, mais il ne pouvait pas beaucoup bouger, ses plaies devaient lui faire mal, et surtout il sort à peine d’un coma d’un mois. Il pouvait aussi comprendre le fait qu’il voulait s’assurer que la grossesse se passait bien, puisqu’il avait souhaité la suivre en tant que gynécologue d’Emma.

>>J’ai un peu de temps devant moi… Tu ne devrais pas bouger Svein…

Il savait que c’était peine perdue et que son époux avait déjà son idée en tête et qu’ils allaient donc aller en salle de gynécologie. Il sourit lorsqu’il sentit la petite tape de Svein sur son bras, et regarda Riley avec un sourire :

>>Il n’a rien dévoilé sur toi, je suis étonné d’ailleurs, mais j’pense qu’il a dut parler de moi, non ?



© Gasmask


_________________

I've never loved a darker blue, than the darkness I have known in you, own from you. You, whose heart would sing of anarchy, you would laugh at meanings, guarantees, so beautifully. When our truth is burned from history, by those who figured justice in fond memory, witness me. Like fire weeping from a cedar tree, know that my love would burn with me. We'll live eternally

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Messages : 1066
Points : 7643
Date d'inscription : 03/11/2016



MessageSujet: Re: Fatalité..   Jeu 24 Nov - 22:15



Fatalité


Svein sourit, il savait que Fergus reviendrait le soir, mais il allait trouver le temps long, Montgomery s'ennuyait toute la journée, heureusement qu'il avait des visites de ses proches puis qu'il révisait sinon le temps ne passerait pas. Le jeune homme fit mine d'être dégoûté en l'entendant parler de poitrine, Svein aimait tellement le torse des hommes. Lorsqu'il avait couché avec deux filles, le résident n'avait pratiquement pas touché la poitrine et il s'était arrangé à choisir des positions semblables à celles qu'il pouvait exécuter avec la gente masculine.

« Et lesquels ? »


Svein ne voyait pas ce qui y avait à avoir des avantages d'avoir des gros seins si ce n'est être encombrant. Riley manqua de s’étouffer de rire en entendant son meilleur ami parler. Emma accepta pour l'échographie et se demanda si Riley aller accepter. Celle-ci lui adressa un sourire :

« C'est bon je te libère, puis de toute façon j'irais mixer. »


Riley préférait être en retrait même si ça ne la dérangeait aucunement la grossesse de sa petite amie, ce n'était pas son histoire, mais celle des deux maris et d'Emma. Svein quant à lui, désirait travailler dès aujourd'hui où en tout cas faire cette échographie. Il savait qu'il ne pourrait pas rester longtemps debout, car il était encore faible puis sa plaie allait lui tirait, mais il désirait continuer à s'investir sur la grossesse, puis il devrait lui faire des tests. Svein était déjà au taquet pour bosser, mais Fergus semblait pas très d'accord sur sa volonté.

« Roh ne fais pas ton rabat-joie ! »

Il sourit amusé et il vint l'embrasser puis il lui donna une petite tape sur le bras lorsqu'il se mit à dire qu'il était une commère. Riley le menaça pour plaisanter. La jeune femme se mit à rougir lorsque Fergus vu juste, Svein lui avait parlé de lui.

« Oui...en quelque sorte... » Riley évita de lui dire que Svein parlait des fois de leur intimité. Svein commença à se lever.

AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 1078
Points : 7781
Date d'inscription : 14/04/2013



MessageSujet: Re: Fatalité..   Jeu 24 Nov - 22:32

Fatalité
Svergus

Emma se fit un plaisir de répondre à Svein, en voyant son regard un peu dégouté du fait qu’elle parlait des changements de son anatomie. La blonde trouvait ça avantageux d’avoir gagné une taille de bonnet. Ce n’était pas tous les jours marrant, mais elle appréciait ne plus être trop plate, pouvoir porter des robes plus décolleté sans que ça ne paraisse étrange. Le seul inconvénient qu’elle trouvait, était qu’elle ne pouvait plus aussi bien dormir sur le ventre qu’avant. La blonde regarda Svein avec un sourire avant de lui dire :

>>Déjà y’a de la plus belle lingerie, puis ensuite, je peux me permettre de porter certains décolletés maintenant. Puis bon, j’avoue qu’ils sont plus adaptés aux mains de Riley maintenant !

Elle se retourna vers la blonde et lui déposa un bisou sur la joue en signe d’excuse. Emma accepta par la suite de procéder à l’échographie. D’une certaine manière, ça la rassurait que ce soit Svein qui la fasse. Durant son coma elle s’était demandé si elle ne devrait pas aller en voir un autre. Riley lui dit qu’elle la libérait pour aller mixer.

>>Tu veux qu’on se rejoigne après ?

Fergus regardait son amie, il la trouvait changée, et pas seulement physiquement. Il aimait bien la savoir bien avec quelqu’un. Fergus, lui, n’était pas très chaud pour que son mari reprenne si rapidement le travail, il se fit d’ailleurs traiter de rabat-joie par ce dernier. Il le regarda avant de lui dire :

>>Si penser à ton bien c’est être rabat-joie, alors oui je le suis !

En apprenant que Svein avait parlé de lui, et en voyant le visage de Riley, le pédiatre se doutait de ce que son mari avait dut lui confier.

>>Il peut pas s’en empêcher…

Lorsqu'il vit son mari se lever, Fergus posa une main sur son bras afin de le retenir si jamais il retombait en arrière.



© Gasmask


_________________

I've never loved a darker blue, than the darkness I have known in you, own from you. You, whose heart would sing of anarchy, you would laugh at meanings, guarantees, so beautifully. When our truth is burned from history, by those who figured justice in fond memory, witness me. Like fire weeping from a cedar tree, know that my love would burn with me. We'll live eternally

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Messages : 1066
Points : 7643
Date d'inscription : 03/11/2016



MessageSujet: Re: Fatalité..   Jeu 24 Nov - 23:11



Fatalité


Quand il écouta Emma parlait, Svein jeta un regard discret en direction de Fergus. Il ne comprenait pas l'engouement de la jolie blonde, mais il se doutait que son mari devait savoir de quoi elle parlait, après tout il était bi. D'ailleurs même s'il était marié, il avait toujours peur que du jour au lendemain Fraser le trompe ou le quitte pour une femme qui justement pourra porter de la lingerie fine ou encore mettre des décolletés. C'est lorsqu'Emma évoqua les mains de Riley sa poitrine que le jeune homme sortit de ses pensées tandis que Riley se mit à rougir :

« Emma ! Svein déteint sur toi ou quoi ? »

Riley se laissa embraser sur la joue, elle hocha la tête pour le fait qu'elles pouvaient se retrouver après. Svein était donc prêt à faire l'échographie, il commença à se lever de son lit, ravi de pouvoir bouger de là. Avant ça, il rétorqua à Fergus qu'il était rabat-joie lorsque ce dernier souhaitait qu'il ne retravaille pas aussitôt. La réponse de son mari montrait qu'il était vexé. Svein le dévisagea :

« Tu l'as mal pris ? »


Svein se demanda également s'il avait mal pris le fait qu'il parle beaucoup trop à Riley de certaines choses. Le jeune homme évita de le regarder afin d'éviter tout regard qui en disait long. Fergus le retient ensuite au cas où il tomberait. Il le laissa faire et commença à avancer doucement vers l'armoire afin de prendre de quoi s'habiller.


AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 1078
Points : 7781
Date d'inscription : 14/04/2013



MessageSujet: Re: Fatalité..   Jeu 24 Nov - 23:27

Fatalité
Svergus

>>Il l’a cherché !

Ensuite, Riley lui avoua qu’elle allait les laisser faire l’échographie et qu’elle allait donc aller mixer. Elle était d’accord pour qu’elles se rejoignent après. Emma embrassa donc Riley.

Ils étaient donc tous plus ou moins d’accord pour procéder à l’échographie. Fergus n’était pas vraiment d’accord que Svein se lève et aille travailler, mais le jeune homme le voulait. Il soupira lorsqu’il se fit traiter de rabat-joie, avant de lui répondre qu’il ne l’était que pour sa santé. Le pédiatre n’avait pas passé un mois à son chevet pour rien ! Il n’avait pas perdu près de 10 kg pour rien non plus ! L’angoisse l’avait tenu en haleine, et il n’avait pas envie de revivre la même situation.

>>Oui ! Je ne t’ai pas regardé immobile pendant un mois en me faisant du souci pour rien ! Je ne revivrai pas ça !

Il sourit à Riley, qui devait en savoir bien plus sur lui qu’elle ne le voulait réellement. Il posa ensuite son regard sur son mari qui se dirigeait lentement vers l’armoire afin de s’habiller. Il soupira devant son entêtement, se leva afin de l’aider.

>>Tête de mule !



© Gasmask


_________________

I've never loved a darker blue, than the darkness I have known in you, own from you. You, whose heart would sing of anarchy, you would laugh at meanings, guarantees, so beautifully. When our truth is burned from history, by those who figured justice in fond memory, witness me. Like fire weeping from a cedar tree, know that my love would burn with me. We'll live eternally

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Messages : 1066
Points : 7643
Date d'inscription : 03/11/2016



MessageSujet: Re: Fatalité..   Jeu 24 Nov - 23:51



Fatalité


Svein ne s'était pas attendu à ce que son mari prenne mal sa remarque, il ne lui avait pas dit méchamment. Il faut dire que Montgomery avait du mal à comprendre Fergus, pour lui son coma était déjà derrière lui et il se sentait de nouveau fort tandis que son mari était plus vigilant, il ne criait pas victoire tout de suite. Les deux hommes étaient partis pour se disputer devant les deux jeunes femmes.

« Je ne suis pas en sucre Fergus, ce n'était pas un... » Svein allait dire le mot accident, mais il n'avait pas envie de parler de ce qui s'était passé : « Je ne vais pas tomber. »

Montgomery était persuadé de ça même si la faiblesse de ses muscles pouvaient dire le contraire. Le résident ne l'écouta pas et se dirigea vers l'armoire, il l'entendit le traiter de tête de mule ce qui l'amusa, il le connaissait décidément par coeur. Il sortit un tee shirt, un boxer et un jean. Fergus le tient une fois de plus. Svein l'embarqua dans la salle de bain en disant aux filles :

« Si c'est long vous savez pourquoi. »

Il leur fit un clin d’œil avec un petit sourire malicieux avant d'entrer dans la salle de bain, le résident commença à tomber, ses jambes ne tenaient plus, il avait suffisamment fait d'effort pour aujourd'hui.


AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 1078
Points : 7781
Date d'inscription : 14/04/2013



MessageSujet: Re: Fatalité..   Ven 25 Nov - 0:02

Fatalité
Svergus

Fergus ne parvenait pas à comprendre Svein, qui souhaitait directement retravailler. Il pouvait comprendre que ses journées étaient longues et qu’il s’ennuyait, mais ce n’était pas une raison pour aller trop vite ! Le pédiatre avait d’ailleurs mal prit le fait de se le faire dire. Svein lui affirma qu’il n’était pas fait de sucre et qu’il n’allait pas tomber. Après un grognement de désapprobation, Fergus le regarda aller jusqu’à l’armoire afin de prendre ses affaires. Fergus se leva quand même afin de l’aider et le soutenir si jamais il le voyait tomber. Le pédiatre se fit embarquer dans la salle de bain afin de l’aider à s’habiller. Lorsqu’il vit son mari défillir, il le força à s’asseoir sur une chaise présente sous la douche et le regarda dans les yeux :

>>Il me semblait que tu n’allais pas tomber !

Fergus prit ensuite les vêtements de Svein et l’habilla. La tentation de lui sauter dessus était grande, mais Fergus se retient de le faire. Une fois son mari habillé, il l’aida à se relever, et le soutient jusqu’à ce qu’il repasse dans la chambre. Le pédiatre n’avait pas vraiment envie qu’il marche jusqu’au service de gynécologie, et donc si son époux était d’accord d’y aller en chaise roulante ça l’arrangerait mieux.

>>T’es sûr que ça va aller.



© Gasmask


_________________

I've never loved a darker blue, than the darkness I have known in you, own from you. You, whose heart would sing of anarchy, you would laugh at meanings, guarantees, so beautifully. When our truth is burned from history, by those who figured justice in fond memory, witness me. Like fire weeping from a cedar tree, know that my love would burn with me. We'll live eternally

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Messages : 1066
Points : 7643
Date d'inscription : 03/11/2016



MessageSujet: Re: Fatalité..   Ven 25 Nov - 0:39



Fatalité


Svein voulait aller vite, mettre la charrue avant les bœufs car il se sentait vivant et apte à reprendre, hors il se sur estimé. Montgomery ne se sentait pas en sucre, il souhaitait faire son coq en voulant jouer les invincibles. Le jeune homme pénétra dans la salle de bain après avoir fait une blague, bien qu'il espérait que ça soit vrai, néanmoins, le résident manqua de tomber, il fut rattrapé de justesse par Fergus qui le suivait. Son mari le fit asseoir sur une chaise, il fit une petite moue, il le sentait venir. Fergus lui fit une petite remarque à ce sujet, ce à quoi Montgomery rétorqua :

« J'ai peut-être parlé trop vite... »


Il continua de faire une petite moue cependant il trouvait Fraser encore plus sexy que d'habitude en s'énervant. Le jeune homme le regarda dans les yeux tout en se déshabillant :

« Tu n'as qu'à me punir, je suis un vilain garçon. »

Il sourit en coin et tira sur la chemise de Fergus, mais son époux l'habilla comme un enfant. Il le laissa faire puis ils sortirent de la pièce. Ce dernier lui demanda si ça allait aller.

« Oui ne t'en fais pas bébé. »


AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 1078
Points : 7781
Date d'inscription : 14/04/2013



MessageSujet: Re: Fatalité..   Ven 25 Nov - 0:52

Fatalité
Svergus

Fergus essaya de ne pas trop montrer qu’il s’en faisait pour son mari alors que ce dernier avait décidé d’aller un peu trop vite dans les étapes de son rétablissement. Il le suivit donc dans la salle de bain afin de l’aider à s’habiller et de vérifier qu’il ne tombait pas. Svein manqua de tomber, et après lui avoir rappelé ses paroles d’un peu plus tôt, son mari lui avoua avoir peut-être parlé un peu trop rapidement.

>>C’est bien ce qu’il me semblait ! Quand vas-tu apprendre que si on te donne des conseils sur ta santé c’est pour les suivre ? Ce n’est pas marrant Svein… J’ai réellement eu peur pour toi, et je ne veux vraiment pas que ça se reproduise !

Il regarda ensuite son mari se déshabiller. L’envie de le plaquer contre un mur, de lui faire des baisers sur tout son corps était tentant, pourtant Fergus se retient de le faire. La petite remarque de Svein le fit sourire, et tout en l’aidant à s’habiller, le pédiatre lui répondit :

>>Oui tu es un vilain garçon qui va avoir une punition ! Maintenant laisse toi faire !

Fergus l’habilla donc, en faisant attention de ne pas le blesser inutilement. Il l’embrassa une fois que sa tâche était finie et l’emmena donc dans la chambre en lui demandant si tout allait bien. Svein lui répondit que ça allait et qu’il ne devait pas s’en faire :

>>Si je m’en fais Svein, j’ai le droit !

Emma leur sourit avant de leur dire :

>>Bon les papas, arrêter vos chamailleries et venez dire bonjour à bébé !

Ils allèrent donc tous en salle d’examen gynécologique.



© Gasmask


_________________

I've never loved a darker blue, than the darkness I have known in you, own from you. You, whose heart would sing of anarchy, you would laugh at meanings, guarantees, so beautifully. When our truth is burned from history, by those who figured justice in fond memory, witness me. Like fire weeping from a cedar tree, know that my love would burn with me. We'll live eternally

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Messages : 1066
Points : 7643
Date d'inscription : 03/11/2016



MessageSujet: Re: Fatalité..   Ven 25 Nov - 15:21



Fatalité


Svein avoua qu'il avait parlé un peu trop vite concernant le fait qu'il allait tomber. Fergus ne le loupa pas pour lui en faire la remarque. Le jeune homme fit une petite moue tout en l'écoutant, il ne pouvait pas s'empêcher de le penser sexy. Le résident avait envie de lui, mais sa petite engueulade le ramena un peu à la réalité.

« Je sais que tu l'as mal vécu Fergus, mais m'enfermer dans une tour d'ivoire ne changera rien, le danger est présent partout. Qui te dis que si je ne tombe pas aujourd'hui je ne pourrais pas mourir en mangeant une pomme ? » Svein fut silencieux, il admit : « Il est vrai que c'est trop tôt alors tu as toutes les raisons d'être énervé parce que je ne respecte pas tes revendications. »

Montgomery se laissa ensuite habillé par son mari, il avait l'impression d'être un petit enfant. Pendant l'habillage il y joua dessus en lui demandant de le punir car il était un vilain petit garçon. Celui-ci rétorqua qu'en effet il allait avoir une punition. Svein sourit amusé :

« Tu vas me punir comment ? »


Le résident sourit amusé avant de se laisser faire même s'il n'aimait pas être dépendant, Fergus devait le pauvre user de son temps pour s'occuper de lui. Il se laissa embrasser et mener dans la chambre. Svein disait à Fraser de ne pas s'en faire, mais celui-ci ne semblait pas être du même avis.

« Je n'ai pas dis que tu n'avais pas le droit, mais je ne suis plus en danger. »

Emma vint les arrêter en leur disant d'aller dire bonjour au bébé après les avoir appelés papas. Svein sourit, il adorait qu'on les appelle comme ça. Il hocha de la tête et commença à sortir pour aller en salle d'examen. Riley leur dit au revoir, elle retrouverait Emma plus tard. Montgomery sentait qu'il allait tomber de nouveau, il se tient au mur et à Fergus, il finit par admettre :

« J'y arriverais pas... » Svein n'aimait pas échouer, il était énervé, il se laissa faiblir en tombant dans les bras de Fergus. Montgomery avait beau savoir que sa situation était temporaire, il était impatient.

AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Fatalité..   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fatalité..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [MDJ / PNJ] - La Fatalité, La Presse et l'Anonyme
» Modèle de présentation descriptif
» A Scorpion under the sun [PV Fatalité]
» Version 23 : La Fatalité rôde
» WS Star n°1 : vos questions à Alex et Estrée, auteurs de Fatalité #

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WhiteChapel :: Londres :: Espaces publique :: Saint Bartholomew's Hospital-