Que diriez-vous si le plus grand tueur de tous les temps se trouvait au 21ème siècle?
 

Partagez | .
 

 Fatalité..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar

Messages : 1078
Points : 7781
Date d'inscription : 14/04/2013



MessageSujet: Fatalité..   Lun 21 Nov - 21:54

Fatalité
Svergus

Cela faisait exactement trois semaines que Svein était tombé dans un coma. Trois semaines sans changements, sans améliorations, ni détérioration. Fergus s’était rattaché à ses espoirs, faisant tout ce qui était possible de faire pour son mari. Il avait constamment l’impression qu’il y avait autre chose à faire, pourtant tout avait été tenté. Fergus avait laissé Archer s’occuper de son fils, il avait accepté différent protocoles qui n’avaient pas fonctionnés. Ils avaient donc atteint les limites médicales, et devaient à présent espérer que Svein se réveil tout seul et ne plonge pas dans un coma végétatif. Tout le monde se relayait pour venir le voir, lui parler et espérer qu’un jour il allait se réveiller sous leurs yeux. Tout le monde avait sa vie entre parenthèse, ce n’était plus possible pour tout le monde de vivre dans cette incertitude.

Fergus avait réduit son nombre d’heures dans le bloc opératoire, il n’avait pas envie de faire une faute médicale parce que son esprit n’était pas concentré au maximum sur son patient. Il passait donc ses journées dans son bureau, enfermé et à l’abri des regards de pitiés que pouvaient lancer ses collègues. Il avait l’impression de se protéger d’une certaine manière. Alors qu’il était plongé dans la paperasse à remplir, il se fit biper par son collègue neurologue qui était en charge du cas de Svein. Il prit son courage à deux mains avant de se diriger vers la chambre de son mari. Lorsqu’il entra, les premiers regards furent pour son époux, puis il s’adressa à son collègue :

>>Vous m’avez appelé pour quoi ?



© Gasmask

_________________

I've never loved a darker blue, than the darkness I have known in you, own from you. You, whose heart would sing of anarchy, you would laugh at meanings, guarantees, so beautifully. When our truth is burned from history, by those who figured justice in fond memory, witness me. Like fire weeping from a cedar tree, know that my love would burn with me. We'll live eternally

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Messages : 1066
Points : 7643
Date d'inscription : 03/11/2016



MessageSujet: Re: Fatalité..   Lun 21 Nov - 22:20



Fatalité


Le chirurgien qui s'était occupé de lui depuis le début venait chaque jour prendre les constances de son patient. Il voyait également à quel point ce coma avait brisé la vie de son collègue de travail ainsi que les proches du résident. Plus le temps passait, plus il n'y avait pas d'amélioration, pas de changement ou de dégradation. Néanmoins, les personnes atteintes de coma et qui étaient en bonne santé se réveillé généralement quelques jours après, le coma de Svein s'éternisait. Le chirurgien avait déjà vu beaucoup de jeunes comme lui ne jamais se réveiller, ils n'avaient pas été poignardé, mais beaucoup d'entre eux avaient eu des accidents etc...Montgomery allait s'engouffrer dans un coma profond, c'était déjà ce qui était en train de se produire et malgré les nombreux traitements rien n'y faisait. Le chirurgien devait commencer à prévenir Fergus, il ne souhaitait pas briser ses espoirs, mais les chances de le voir un jour se réveiller devenait de plus en plus maigre eet Fergus se détruisait peu à peu, il mettait sa carrière de côté en faisant moins d'heures et ses collègues s'inquiétaient. Il bipa donc Fergus. Celui-ci arriva peu de temps après.

« Il faut que l'on parle Fergus de l'état de Svein dans les jours et les mois à venir. » Il donnait le ton, il n'avait pas le choix. Le chirurgien invita Fraser à s'asseoir puis il reprit après avoir laissé le temps à ce dernier d'encaisser sa première phrase :

« Svein ne montre aucune amélioration Fergus...comme vous le savez nous avons tout essayé même le docteur Montgomery. » Un silence : « Plus le temps passe, plus les chances sont minces...nous avons tous espéré qu'il se réveille quelques jours après l'opération, ces jours sont précieux et cruciaux, mais Svein n'a montré aucun signe de réveil, il n'en montre toujours pas. » Il prit une inspiration : « Si je vous dis ça Fergus, c'est parce que son état va empirer tôt ou tard, passé un mois  Svein va progressivement entrer dans un état végétatif. » Un silence : « Ne pensez pas que je vous soumets l'idée de le débrancher, nous sommes encore loin de cette éventualité, mais vous devriez songer à votre avenir, venir tous les jours n'y changera rien...malheureusement de nombreux jeunes adultes se retrouvent dans cette situation...rare sont ceux qui se réveillent.... »

AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 1078
Points : 7781
Date d'inscription : 14/04/2013



MessageSujet: Re: Fatalité..   Lun 21 Nov - 22:31

Fatalité
Svergus

Cela faisait des jours que leurs vies avaient été mises sur le côté, mais ni Riley, ni Emma, ni leur famille ne voulaient parler de ce qu’il pourrait se passer ensuite. C’était le sujet tabou au sein de la maison, malgré le fait que flottait au-dessus d’eux cette épée de Damoclès leur rappelant sans arrêt qu’ils devraient parler de l’inévitable. Pour l’heure, personne n’en avait encore le courage.

Lorsque Fergus se fit appeler dans la chambre, il se dépêcha d’y aller, espérant que son collègue avait des nouvelles pour lui. Se fut le contraire. Dès les premiers mots, Fergus comprit que le sujet abordé par son collègue était grave. Après s’être assis, il l’écouta. Aucuns sons ne voulaient sortir de sa gorge. Tous restaient bloqués en lui. Fergus avait conscience de ce que lui disait son collègue, mais il ne pouvait pas l’accepter, c’était au-dessus de ses moyens. Il ne retient pas les spasmes dont son corps était secoué, il avait assez retenu ses larmes ses dernières semaines.

>>Alors on doit baisser les bras… Ne lus rien faire et le laisser s’enfoncer ! Je ne suis pas d’accord avec ça ! Il doit bien y avoir une solution, n’importe laquelle ! Je ne l’abandonnerai pas, c’est au-delà de mes forces… J’aurai l’impression de l’abandonner…

Il posa son regard humide sur le corps de son mari, ne faisant plus attention à ce que le médecin pourrait rajouter. Il n’avait plus envie d’entendre ses paroles, il avait juste envie que son mari ouvre ses yeux et sorte de ce coma.



© Gasmask


_________________

I've never loved a darker blue, than the darkness I have known in you, own from you. You, whose heart would sing of anarchy, you would laugh at meanings, guarantees, so beautifully. When our truth is burned from history, by those who figured justice in fond memory, witness me. Like fire weeping from a cedar tree, know that my love would burn with me. We'll live eternally

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Messages : 1066
Points : 7643
Date d'inscription : 03/11/2016



MessageSujet: Re: Fatalité..   Lun 21 Nov - 22:50



Fatalité



« Fergus vous savez très bien que nous avons tout essayé...il ne restait plus qu'à attendre et l'attente se fait longue... » Le docteur était touché par son collègue, mais il devait faire preuve de professionnalisme : « Vous ne l'abandonnerez pas Fergus, je sais que vous serez toujours présent pour lui rendre visite...mais ne poursuivez pas des chimères...il faut que vous commencez à envisager cette possibilité d'avenir sans lui, pour vous et pour vos enfants...ils ont besoin de vous plus que tout...je ne vous demande pas de l'abandonner, juste de commencer progressivement à vous faire à l'idée parce que dans quelques mois ça sera beaucoup plus douloureux...et si ça empire à son maximum vous devrez prendre la pire des décision... »

Le chirurgien sous-entendait que si dans quelques mois son état empirait et qu'il en venait à un stade végétatif, Fergus devrait songer à le débrancher, chose qu'il fallait également envisager, cette situation serait la plus difficile de toute sa vie alors le chirurgien souhaitait qu'il commence à se faire à l'idée d'un éventuel départ, mais de façon progressif.

« Nous allons continuer les soins, le docteur Montgomery cherche toujours une solution, mais lui-même semble désemparé par la situation... » Un silence et il ajouta : « Sachez que tout le personnel de l'hôpital est avec vous dans cette épreuve difficile...Svein était un très bon élément chez nos deuxième année... »

AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 1078
Points : 7781
Date d'inscription : 14/04/2013



MessageSujet: Re: Fatalité..   Lun 21 Nov - 23:04

Fatalité
Svergus

>>Je sais…Mais il m’est impossible de prendre de telles décision. C’est facile pour vous de parler, mais pouvez-vous vous imaginer devoir choisir à quel moment votre mari doit mourir ? Ce n’est pas humain comme décision.

Lorsqu’il posa son regard su Svein, il avait décidé qu’il n’écouterait plus son collègue. Fergus savait que tout avait été tenté, qu’Archer s’évertuait à trouver une solution miracle, et que rien ne venait. Pourtant au fond de lui, persistait un faible espoir et il s’y accrochait terriblement. Les paroles de son collègue furent de trop. Il posa un regard froid sur lui avant de lui répondre :

>>Allez-vous en…

Une fois son collègue parti, il s’approcha de Svein, passa une de ses mains sur son visage et lui caressa la joue. Il ne pouvait pas s’imaginer prendre cette décision, le laisser partir, c’est au-dessus de ses forces. Quelques instants après, il s’effondra sur le corps de son mari, le corps secoué de sanglot. Au fond de lui, quelque chose s’était brisé d’avoir entendu son collègue. Il savait qu’il aurait à prendre cette dure décision un jour, mais il fuyait ce moment. La réalité le rattrapait trop vite. Il resta quelques instants à pleurer sur le corps de son mari avant de trouver le courage d’envoyer un message à Emma :

« Vient »

La blonde se trouvait en compagnie de Riley, les deux femmes étaient en train de partager un café lorsqu’elle reçut le message. Elle en fit part à la plus jeunes, et elles se rendirent tout de suite à l’hôpital afin de voir l’état de Fergus.



© Gasmask


_________________

I've never loved a darker blue, than the darkness I have known in you, own from you. You, whose heart would sing of anarchy, you would laugh at meanings, guarantees, so beautifully. When our truth is burned from history, by those who figured justice in fond memory, witness me. Like fire weeping from a cedar tree, know that my love would burn with me. We'll live eternally

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Messages : 1066
Points : 7643
Date d'inscription : 03/11/2016



MessageSujet: Re: Fatalité..   Lun 21 Nov - 23:17



Fatalité


Le médecin savait qu'il bousculait Fergus, il voulait juste lui rappeler cette éventualité. A aucun moment Svein avait montré une amélioration. Plus le temps allait passer, plus les chances étaient maigres. En tant que collègue, le chirurgien souhaitait être honnête avec Fergus, ne pas lui faire de faux espoirs inutilement. Le chirurgien resta silencieux, il ne souhaitait pas envenimer la situation bien qu'il comprenait que ce n'était pas facile de faire ce genre de choix. Fraser demanda ensuite au chirurgien de partir, il s'exécuta afin de le laisser digérer les mauvaises nouvelles. Il fallait qu'il puisse réfléchir à tout ça, prendre son temps etc...Peu de temps après, les filles reçurent un message . Depuis le trois semaines, les deux jeunes femmes étaient devenues proches, elles se tournaient autour sans pour autant montrer leur petit bonheur devant Fergus, il n'avait pas besoin de ça pour le moment. Lorsqu'elles débarquèrent, Emma et Riley retrouvèrent Fergus en pleure contre Svein. Riley jeta un regard terrifié à Emma, ce n'était pas bon signe du tout. Riley laissa Emma prendre Fergus dans ses bras car il s'agissait de son meilleur ami. La jolie blonde était embarrassé et triste à la fois.


AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 1078
Points : 7781
Date d'inscription : 14/04/2013



MessageSujet: Re: Fatalité..   Lun 21 Nov - 23:27

Fatalité
Svergus

Emma s’était empressée de venir en compagnie de Riley à l’hôpital. Depuis qu’elles avaient toutes deux provisoirement emménagé chez Fergus, elles s’étaient rapprochées, et Emma aimait bien passer du temps en compagnie de la plus jeune. Lorsqu’elles entrèrent dans la chambre et qu’elles virent Fergus en plus sur Svein, Emma se douta de ce qu’il venait de se passer. Elle s’approcha doucement de son ami, le prit dans ses bras en lui caressant le dos :

>>Fergus…Tu t’attendais à cette discussion, tu as déjà certainement dû l’annoncer à des parents… Ça allait arriver…

Elle lui prit doucement une main qu’elle posa sur son ventre et le força à la regarder dans les yeux. Elle lui dit le plus fermement possible.

>>Cet enfant a besoin de toi, Amélia a besoin de toi ! Reprend toi Fergus ! La bataille n’est pas terminée, mais tu dois doucement te faire à l’idée qu’on peut perdre la bataille…

Dans les bras de sa meilleure amie, Fergus cessa quelques instants de pleurer. Il avait assez versé de larmes ces trois dernières semaines.

>>Je n’ai pas envie de perdre… Pourquoi ça tombe sur lui ? Je suis constamment témoin de faits qu’on n’explique pas médicalement, et là y’a rien…

Il serra un peu plus son amie dans ses bras, jeta un coup d’œil à Riley. Il savait bien que la situation ne devait pas être facile pour elle non plus.



© Gasmask


_________________

I've never loved a darker blue, than the darkness I have known in you, own from you. You, whose heart would sing of anarchy, you would laugh at meanings, guarantees, so beautifully. When our truth is burned from history, by those who figured justice in fond memory, witness me. Like fire weeping from a cedar tree, know that my love would burn with me. We'll live eternally

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Messages : 1066
Points : 7643
Date d'inscription : 03/11/2016



MessageSujet: Re: Fatalité..   Lun 21 Nov - 23:44



Fatalité


Riley s'était mise en retrait, elle ne se sentait pas à son aise, elle ne savait pas quoi dire ni quoi faire. La djette laissa Emma prendre la parole, parler et réconforter son meilleur ami tout en tentant de lui faire songer à une issue que personne ne voulait penser et qui pourtant se concrétisait au fur et à mesure des jours.

« Emma a raison Fergus...il faut que tu penses à toi, Amelia et au bébé...ils ont besoin de toi plus que tout... » Riley hésita puis elle se rapprocha doucement : « Tu sais très bien que c'est ce qu'il aurait aimé...il n'aimerait pas te savoir malheureux et encore moins que sa famille s'effondre... » Riley jeta un coup d’œil triste à Svein. Fergus ne comprenait pas pourquoi ce malheur était arrivé à son mari. Ce fut au tour de la jolie blonde de forcer Fraser à la regarder :

« ...Si nous perdions cette bataille....nous en avons une autre à mener...nous devons lui rendre justice...faire en sorte que ce crime ne soit pas impuni. » Un silence et elle reprit : « J'ai trouvé de nombreuses pistes Fergus, si la police ne fait pas son job on le retrouvera, mais sache que cette personne ne s'en tirera pas comme ça...je te le promets... »


AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 1078
Points : 7781
Date d'inscription : 14/04/2013



MessageSujet: Re: Fatalité..   Lun 21 Nov - 23:54

Fatalité
Svergus

Il resta dans les bras de son amie, ne voulant pas bouger de là. Il avait l’impression d’être en manque de câlin, et en recevoir un en ce moment lui fit du bien. Il savait qu’elle avait raison, mais il ne voulait pas y penser. Il savait qu’il devra être présent pour sa famille, élever les deux enfants s’il venait à devoir le faire seul. Mais il se demandait s’il aurait la force de regarder un enfant qui ressemble à Svein.

>>Vous avez raison je le sais…Mais se faire à l’idée n’est pas facile.

Emma le serra tendrement contre elle, elle ne voulait pas encore le lâcher, ne sachant pas s’il allait a nouveau s’effondrer ou pas. Elle lui déposa un bisou sur la joue avant de lui répondre :

>>On est là pour t’aider et tu le sais ! Ferg’, tu as encore un peu de temps avant que le bébé n’arrive, tout ira bien je te le promets !

Riley vient ensuite avec des informations concernant l’agression. Elle avait fait ses recherches et avait trouvé des piste, et était prête à faire justice elle-même. Fergus esquissa un petit sourire, passa doucement son pouce sur la joue de la jeune femme avant de lui dire :

>>J’espère alors qu’on gagnera cette bataille… Mais ne fais rien de stupide… Emma a besoin de toi.

Il admettait à demi-mot qu’il les avait vues se rapprocher, et bien qu’il n’avait pas eu le courage de faire face à leur petit bonheur grandissant, il était content pour elles deux.



© Gasmask


_________________

I've never loved a darker blue, than the darkness I have known in you, own from you. You, whose heart would sing of anarchy, you would laugh at meanings, guarantees, so beautifully. When our truth is burned from history, by those who figured justice in fond memory, witness me. Like fire weeping from a cedar tree, know that my love would burn with me. We'll live eternally

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Messages : 1066
Points : 7643
Date d'inscription : 03/11/2016



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mar 22 Nov - 0:07



Fatalité


« C'est compréhensible Fergus...cette idée se fera progressivement.... »


Dit-elle à contre cœur, elle aussi ne souhaitait pas voir mourir Svein ou encore le voir dans un état lamentable. Emma et Riley étaient là pour lui, elles s'y donnaient corps et âme.

« Nous t'aiderons, même pour le bébé... »

Imaginer la naissance du bébé sans Svein était difficile à concevoir dans la mesure où le jeune homme s'était investie à fond pour devenir père. Riley trouvait la situation tellement tragique. Maintenant qu'il avait eu son bonheur, c'était comme si la vie le lui reprenait.

« Ne t'en fais pas. » Elle éviterait de se mettre en danger. Elle ne pu s'empêcher de rougir à l'évocation d'Emma. Petit à petit les deux femmes étaient proches. Elles restèrent ensuite avec Fergus pour le consoler où en tout cas le soutenir.

*****

Un mois et moins d'une semaine, Svein était toujours dans le coma. On annonçait son cas comme un peu désespéré, il commençait à rentrer dans une phase redouté par les médecins. Svein dormait paisiblement enfin, il avait l'impression progressivement de remonter à la surface de l'eau.


AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 1078
Points : 7781
Date d'inscription : 14/04/2013



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mar 22 Nov - 0:16

Fatalité
Svergus

Fergus se dit qu’il avait beaucoup de chance d’avoir les deux femmes avec lui pour l’aider dans cette situation. Il ne savait vraiment pas quoi faire pour les remercier de toute leur présence et toute l’aide qu’elles avaient apportée. Il les regarda a tour de rôle avant de leur dire :

>>Merci… pour tout.

Riley le rassura concernant le fait qu’elle voulait rendre justice par elle-même. Il ne pourrait pas encaisser non plus s’il arrivait quelque chose à la jeune femme. Il lui sourit et ils passèrent le reste du temps ensemble. Les deux femmes essayèrent de soutenir comme elles peuvent Fergus.

*********

Fergus était assis sur le fauteuil dans la chambre de Svein, il était endormi avec Amélia dans ses bras. Les deux avaient veillé Svein jusque tard, Amélia ayant voulu lui raconter une petite histoire avant de dormir. Finalement, elle s’était endormie avant la fin de l’histoire. Fergus avait doucement sourit, avant de prendre sa fille dans ses bras et de la bercer. Ce qui avait eu pour effet de l’endormir. Il ne vit donc pas son mari doucement émerger de son coma



© Gasmask


_________________

I've never loved a darker blue, than the darkness I have known in you, own from you. You, whose heart would sing of anarchy, you would laugh at meanings, guarantees, so beautifully. When our truth is burned from history, by those who figured justice in fond memory, witness me. Like fire weeping from a cedar tree, know that my love would burn with me. We'll live eternally

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Messages : 1066
Points : 7643
Date d'inscription : 03/11/2016



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mar 22 Nov - 0:26



Fatalité


Svein ne se rendait pas compte qu'il émergeait d'un coma, il se sentait si paisible, comme s'il sortait d'un rêve. Le jeune homme commença par bouger doucement ses mains sans vraiment s'en rendre compte, il avait au fur et à mesure une drôle de sensation, celle des fourmis lorsque l'on reste sans bouger durant un petit temps. Svein sentit également des petites douleurs dans son corps à cause de l'agression. Montgomery ne pensait plus à cette agression, il était sur son petit nuage, mais ce nuage se dissipa progressivement pour laisser place à la réalité. Le résident ouvrit doucement les yeux et observa le plafond blanc avant de paniquer en voyant qu'il se trouvait dans un lit d'hôpital, qu'il sentait un tube dans sa bouche et d'autres fils implantés un peu partout. Instinctivement, comme il ne pouvait pas parler, Svein se mit à gesticuler. Sa main cogna la barre en métal du lit qui fit du bruit avant de s’étouffer par la panique avec la sonde, il faisait un drôle de bruit avec sa gorge, ne pouvant pas parler et parce qu'il n'arrivait pas à rester calme. Pour le moment, Svein n'avait pas pu tourner la tête, il ignorait que Fergus et Amelia étaient présents.


AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 1078
Points : 7781
Date d'inscription : 14/04/2013



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mar 22 Nov - 0:33

Fatalité
Svergus

Fergus ne dormait pas d’un sommeil profond, comme à chaque fois qu’il passait la nuit à l’hôpital. Il entendit des bruits dans la chambre, ce qui l’étonna puisque Svein était censé ne pas pouvoir bouger. Puis, il se dit quand même que ce n’était pas logique. Il émergea doucement de son sommeil, et vit Svein en train de paniquer. Il déposa Amélia dans le fauteuil, la couvrit avec un plaid avant de se précipiter vers Svein. Il avait l’impression de rêvé. Il passa une main sur sa joue avant de lui dire :

>>Chut, chut calme toi Mo Cridhe…

Il en avait les larmes aux yeux, il avait l’impression de vivre son rêve le plus fou. Instinctivement, pour être sûr que ce n’était pas un mauvais tour, il bipa les infirmières de garde ainsi que le chirurgien afin de savoir s’il pouvait oui ou non désintuber Svein. Fergus ne le lâchait pas des yeux, il aurait tout le temps de lui expliquer la situation par après. Il garda une main sur le visage de son mari, l’autre lui tenant une de ses mains.



© Gasmask


_________________

I've never loved a darker blue, than the darkness I have known in you, own from you. You, whose heart would sing of anarchy, you would laugh at meanings, guarantees, so beautifully. When our truth is burned from history, by those who figured justice in fond memory, witness me. Like fire weeping from a cedar tree, know that my love would burn with me. We'll live eternally

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Messages : 1066
Points : 7643
Date d'inscription : 03/11/2016



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mar 22 Nov - 0:44



Fatalité


Svein était en train de paniquer, il ne comprenait pas ce qui lui arrivait. Il n'arrivait pas à réfléchir et penser au fait que ce qui l'avait conduit ici était son agression. Montgomery gesticula et manqua de s’étouffer avec le tube, ce n'était pas agréable de se retrouver avec ça dans la bouche. Très vite, il vu au dessus de lui Fergus qui lui caressa la joue pour lui demander de se calmer. Le résident s'exécuta, il se sentait rassurer de le retrouver, sa voix l'avait porté tout le long de son coma. Svein plongea son regard dans celui de Fergus, il voyait qu'il semblait soulagé. Peu de temps le personnel médical débarqua. Le chirurgien évoqua un miracle avant de prendre les constantes de Svein, le désentuber, mais de remplacer l'aide respiratoire par des câbles à mettre dans le nez le temps qu'il réapprenne à le faire seul. Le chirurgien demanda aux infirmière d'apporter des aliments liquides et de l'eau s jamais Svein voulait manger. Svein avait mal à la gorge, il était suffisamment perturbé, il était silencieux et regarda autour de lui avant de porter son attention sur Fergus.


AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 1078
Points : 7781
Date d'inscription : 14/04/2013



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mar 22 Nov - 0:54

Fatalité
Svergus

La situation était absolument incroyable pour Fergus. Bien qu’il eut envie de prendre un petit moment pour y penser, il vit que son mari était en panique totale et alla donc essayer de le calmer. Il le toucha, lui parla afin de lui demander de se calmer doucement. Le personnel soignant arriva, lui enleva le tube de la gorge, et allèrent chercher de la nourriture liquide. Sur le moment, Fergus regarda son collègue, avec un petit air satisfait de la situation. Il n’avait pas pu s’empêcher de le narguer, lui qui quelques temps avant lui avait demandé de penser à la fatalité. Le pédiatre garda dans sa main celle de son mari. Il ne put s’empêcher plus longtemps, et alla doucement l’embrasser. Finalement, il décida de lui annoncer ce qu’il s’était passé, se doutant qu’être dans le flou ne devait pas être agréable.

>>Ne panique surtout pas… Tu viens de passer un mois dans le coma…

Il continua de lui caresser la joue, espérant que ce geste permettrait à son mari de ne pas sombrer dans la panique. Il se doutait aussi qu’il voudrait savoir les résultats de l’opération, savoir si son corps était en état ou autre. Fergus prendrait bien le temps de tout lui expliquer, mais ce n’était pas le plus important. Pour le moment, il savourait le fait que son mari était éveillé !



© Gasmask


_________________

I've never loved a darker blue, than the darkness I have known in you, own from you. You, whose heart would sing of anarchy, you would laugh at meanings, guarantees, so beautifully. When our truth is burned from history, by those who figured justice in fond memory, witness me. Like fire weeping from a cedar tree, know that my love would burn with me. We'll live eternally

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Messages : 1066
Points : 7643
Date d'inscription : 03/11/2016



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mar 22 Nov - 1:09



Fatalité


Svein reprit son calme peu à peu pour se laisser contrôler et pour enlever le tube. Il ne faisait que de regarder Fergus, c'était son seul repère, car il ne comprenait rien. Il se rappelait vaguement de la situation, il se revoyait sur le parvis puis de s'être endormi. Svein avait croisé Jake dans son sommeil avant de se retrouver dans une maison de campagne à profiter de Fergus, Amelia et leur petite fille. Svein s'y était sentit tellement bien que de revenir ici dans un lit d'hôpital. Une fois terminé, les médecins les laissèrent. Fergus tenait sa main, il l'embrassa même avant de lui annoncer combien de temps il avait passé dans le coma et lui demanda de ne pas paniquer, ce qui était dur à concevoir pour le résident. Le jeune homme regarda Fergus avec un regard pétrifié avant de tenter de se redresser, mais il était bien trop faible pour faire des mouvements, il devrait faire une rééducation. Svein voulait parler, mais il avait encore mal à la gorge et il brûlait de soif, il était perturbé, plusieurs questions lui vint en tête, la première fut la suivante :

« ...Bé...bé....bébé... »

Il voulait savoir sil le bébé était toujours là. Il tourna la tête pour fixer l'eau avant de remarquer qu'Amelia était là. Il observa de nouveau Fergus et serra doucement sa main qui tenait la sienne. Il était perdu et désemparé, mais il avait envie par dessus tout être près de Fergus, il en avait tellemet besoin.

AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 1078
Points : 7781
Date d'inscription : 14/04/2013



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mar 22 Nov - 19:11

Fatalité
Svergus

Fergus n’en revenait pas. Il ne cessait de fixer son mari, ayant peur que tout s’évapore aussi vite que ce miracle s’était produit. Il n’arrivait pas à y croire, et se disait que finalement, il avait bien fait de ne pas perdre espoir. Le pédiatre laissa ses collègues prendre soin de son mari, avant de se tenir à côté de lui et de lui annoncer le temps qu’il avait passé dans le coma. Il avait bien vu que le jeune homme avait paniqué, c’était totalement compréhensible.

>>C’est tout, c’est fini, t’es bien de retour parmi nous

Le pédiatre gardait la main de son mari dans la sienne, et lorsqu’il l’entendit essayer de parler afin d’avoir des informations sur le bébé, il lui sourit tendrement, passa une main sur sa joue avant de le regarder dans les yeux et de lui dire :

>>N’essaye pas de parler, tu sais qu’on ne peut pas le faire… Le bébé va bien, il grandit bien, Emma attend un rendez-vous gynécologique.

Il le vit ensuite regarder l’eau. Fergus redressa un peu le lit, se saisi du verre d’eau et aida Svein à boire par petite gorgée afin de ne pas lui faire mal. Il redéposa le gobelet en plastique sur la table à côté d’eux, jeta un bref coup d’œil à Amélia, qui était toujours endormie dans le fauteuil, puis vint se placer dans le lit contre Svein afin qu’il puisse se blottir contre lui.

>>Tu m’as tellement manqué…



© Gasmask

_________________

I've never loved a darker blue, than the darkness I have known in you, own from you. You, whose heart would sing of anarchy, you would laugh at meanings, guarantees, so beautifully. When our truth is burned from history, by those who figured justice in fond memory, witness me. Like fire weeping from a cedar tree, know that my love would burn with me. We'll live eternally

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Messages : 1066
Points : 7643
Date d'inscription : 03/11/2016



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mar 22 Nov - 20:38



Fatalité


Svein tenta de se calmer face aux sollicitations de son époux. Il était bel et bien de retour, la réalité était dur, car il avait l'impression d'avoir été dans un autre monde, il ne savait pas comment l'expliquer, il était perturbé, cependant il était heureux de retrouver l'homme de sa vie et Amelia, il lui avait terriblement manqué. Svein avait plein de questions en tête, le jeune homme était cependant inquiet pour leur bébé, il avait peur d'avoir loupé quelque chose. Montgomery tenta avec mal de dire un mot, il souffrait encore du tube qui était resté suffisamment longtemps pour le faire respirer. Fergus lui caressa la joue et tenta de le rassurer, le bébé allait bien, il en était soulagé. Lorsqu'il parla du rendez-vous chez le gynécologue, Svein voulait s'en charger, Fergus pouvait voir dans le regard de son mari que ce dernier envisageait de reprendre très vite le travail pour pouvoir le faire. Son homme remarqua qu'il avait soif et fit en sorte de le faire boire, Svein sentait sa gorge le brûler un peu, mais ça lui faisait du bien de boire. Il regarda ensuite Fergus s'installer dans le lit avec lui. Le résident lui adressa un sourire en guise de remerciement et se blottit contre lui en posant sa tête contre son homme. Il était soulagé et se sentait bien, sans s'en rendre compte, le jeune homme se mit à pleurer silencieusement. Il pleurait à cause du contre coup de tout ce qu'il avait vécu, mais surtout d'avoir été séparé de sa famille. Svein voulait rétorquer qu'il lui avait tellement manqué aussi, mais il ne pouvait pas pour le moment.

AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 1078
Points : 7781
Date d'inscription : 14/04/2013



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mar 22 Nov - 20:50

Fatalité
Svergus

En regardant Svein, Fergus avait vu voir qu’il voulait se charger de la prise en charge gynécologique, et qu’il ferait tout pour reprendre rapidement le travail. Il lui sourit, et l’aida ensuite à boire un peu d’eau. Il se doutait que son mari avait plein de questions, mais il ne pouvait pas les exprimer du fait que sa gorge devait lui faire mal à cause de l’intubation. Après l’avoir aidé, il vint se placer dans le lit contre lui. Il laissa son époux se caler contre lui, il passa une main dans son dos et le caressa doucement. Lorsqu’il l’entendit pleurer, Fergus vint délicatement lui déposer un bisou sur le front, il n’avait pas la force de lui dire quelque chose, alors il se contenta d’un câlin. Pour lui certains gestes avaient plus de poids que les mots. Le pédiatre garda longtemps son mari dans ses bras, essayant de ne pas avoir les mêmes tics qu’avec Amélia et de le bercer doucement. Il finit par avoir la force de lui dire :

>>Lâche tout ce que t’as… Ca fait du bien…

Fergus l’avait assez fait pendant un mois pour garantir que pleurer avait du bon. Il savait cependant que son mari n’était pas du genre à montrer ses émotions, c’est pour ça qu’il le força un petit peu à le faire. Le jeune homme ne pouvait pas tout garder pour lui, et quoi qu’il se passe dans sa vie, Fergus serait toujours présent à ses côtés pour l’épauler.

Puis, alors qu’il n’y avait que les sanglots de Svein qui se faisaient entendre dans la salle, Fergus entendit une toute petite voix au pied du lit :

>>Venou ?




© Gasmask


_________________

I've never loved a darker blue, than the darkness I have known in you, own from you. You, whose heart would sing of anarchy, you would laugh at meanings, guarantees, so beautifully. When our truth is burned from history, by those who figured justice in fond memory, witness me. Like fire weeping from a cedar tree, know that my love would burn with me. We'll live eternally

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Messages : 1066
Points : 7643
Date d'inscription : 03/11/2016



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mar 22 Nov - 21:18



Fatalité


Svein se mit à pleurer, il n'arrivait pas à s'arrêter, il avait besoin de tout lâcher. Il ressentait les effets du traumatisme, du coma, mais aussi du manque de ses proches. Fergus et Amelia lui avaient manqué terriblement. Le jeune homme se blottit dans ses bras, son mari le serra contre lui et l'invita à continuer de pleurer. Montgomery n'arrivait pas à arrêter, c'était plus fort que lui, mais il en avait besoin. Svein avait sa main contre le torse de son époux, il ne voulait plus le quitter un seul instant. Une petite voix se fit entendre, il la reconnu parmi mille, il s'agissait d'Amelia. Le résident se détacha doucement de Fergus, il passa ses mains sur ses yeux afin de les essuyer, il ne voulait pas montrer à la petite qu'il pleurait. Il se pencha ensuite vers Amelia et il lui caressa tendrement les cheveux. Svein prit l'initiative d'appuyer sur la télécommande du lit afin de le baisser et qu'elle puisse venir le rejoindre à son tour. Il était heureux de la voir aussi. Une fois qu'elle grimpa sur le lit, Montgomery la prit doucement dans ses bras. Elle lui avait tellement manqué. Il regarda ensuite Fergus pour tenter de lui faire comprendre d'expliquer à Amelia pourquoi il ne pouvait pas parler pour le moment afin qu'elle ne s'inquiète pas. D'ailleurs, Svein se demandait comment la petite avait réagit pendant un mois, il avait la vague impression de l'avoir entendu lui parler, lui raconter des histoires et même des anecdotes de ses journées.

AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 1078
Points : 7781
Date d'inscription : 14/04/2013



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mar 22 Nov - 21:31

Fatalité
Svergus

Fergus laissa Svein pleurer, il ne servait à rien d’essayer de le calmer, il le ferait au moment où il se sentirait prêt à le faire. Il se contenta donc de le garder dans ses bas, de lui faire un câlin tout en lui caressant son dos. Il ne lui dit rien, si ce n’est qu’il pouvait pleurer toutes les larmes de son corps. Lorsque Fergus entendit sa fille se lever, il eu un petit moment de doute, les paroles d’Archer lui revenant en tête. Cependant, ses peurs furet bien vite enlevées, Svein prenant l’initiative de baisser le lit afin que la petite puisse monter, ce qu’elle fit avec un grand sourire. Elle vint se caler entre les deux hommes en enfouissant sa tête dans le cou de Svein. Il lui avait manqué. Le pédiatre avait vu le petit signe de Svein, afin qu’il explique à Amélia qu’il ne pourrait pas parler de suite.

>>Amélia ma puce… Tu te souviens Venou il a eu un tube dans la gorge ? Et bien ce tube a fait mal à Venou, il ne pourra pas parler pendant deux ou trois jours. C’est pour ça qu’il faut que tu lui fasses un gros câlin et des bisous, il ira plus vite mieux comme ça.

La petite s’exécuta, elle se leva donc, prit Svein dans ses bras afin de lui faire un câlin. Elle lui fit un bisou sur la joue. Elle se blottit a nouveau contre lui avant de lui dire :

>>Tu voudras que je te raconte encore des histoires ?

Fergus sourit devant sa fille, et il expliqua rapidement à son mari que la petite rousse lui avait tout le temps raconté des histoires à partir du moment où elle a su que c’était bon de parler aux personnes plongées dans un coma.



© Gasmask


_________________

I've never loved a darker blue, than the darkness I have known in you, own from you. You, whose heart would sing of anarchy, you would laugh at meanings, guarantees, so beautifully. When our truth is burned from history, by those who figured justice in fond memory, witness me. Like fire weeping from a cedar tree, know that my love would burn with me. We'll live eternally

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Messages : 1066
Points : 7643
Date d'inscription : 03/11/2016



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mar 22 Nov - 21:58



Fatalité


Svein avait entendu brièvement une dispute entre Fergus et son père. Il ne se rappelait plus exactement pour quoi, mais il n'avait pas apprécié tout comme il n'avait pas apprécié savoir son mari mal en point face à ce que lui disait les médecins. C'était étrange pour le résident, il en saurait pas expliquer, ni même se rappeler des détails, mais il se souvint les avoir entendu tout comme la voix d'Amelia qui semblait lui raconter des histoires, il serait incapable de dire lesquelles, mais il avait sentit sa présence, il l'avait entendu. Montgomerys sécha ses larmes lorsque Amelia arriva, il ne voulait pas se sentir vulnérable devant la petite. Il fit en sorte de la laisser monter et la prit dans ses bras. Svein fit comprendre à Fergus de lui expliquer pourquoi il ne pourrait pas lui parler et lui proposa pour le soigner de faire des bisous et des câlins. Amelia s'exécuta ce qui fit sourire Svein. Elle lui demanda même s'il voulait qu'elle lui raconte des histoires encore. Il hocha positivement de la tête avant qu'il dépose un baiser sur sa joue. Quand Fergus lui expliqua qu'Amelia lui faisait ça dans son sommeil, Montgomery lui fit comprendre qu'il le savait, il avait entendu sa voix. Le jeune homme vint ensuite passer une main sur le menton de Fergus qu'il caressa car il avait un peu de barbe, il sourit de nouveau, il se sentait terriblement bien.

******

Quatre jours plus tard, Svein était encore à l'hôpital le temps qu'il se rétablisse. Il avait pratiquement plus mal à la voix en se réveillant. Depuis son réveil, le jeune homme ne parlait pas, mais il avait fait avec, la présence de Fergus, Amelia et ses proches lui suffisaient amplement. Le résident se montrait très câlin à l'égard de Fergus et Amelia, c'était comme s'il souhaitait rattraper le temps perdu ou qu'il avait peur de ne plus les revoir. Le jeune homme avait partagé son lit avec Fergus. Il se réveilla en douceur.

AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 1078
Points : 7781
Date d'inscription : 14/04/2013



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mar 22 Nov - 22:07

Fatalité
Svergus

La famille était à nouveau au complet, pour le plus grand bonheur de Fergus. Ils passèrent du temps ensemble dans le lit, ayant des moments câlins à rattraper. Le pédiatre sourit lorsque sa fille proposa à Svein de lui raconter des histoires. Il se demandait bien lesquelles elle allait pour lui raconter elle lui en avait raconté beaucoup durant ce long mois. Amélia semblait heureuse de pouvoir à sa petite échelle permettre à Svein d’aller mieux. Elle n’arrêtait pas de lui faire des bisous ou des câlins, voulant qu’il se soigne un peu plus vite.

****

Quatre jours plus tard, Fergus avait retrouvé un peu de joie de vivre, il ne déprimait plus et tentait de reprendre un rythme de travail plus ou moins normal. Il passait encore beaucoup de temps dans la chambre de son mari, mais il trouvait une façon assez équitable de partager son temps. Ce matin, il se leva plus tôt que lui, il savait qu’il ne pouvait pas forcément dormir à l’hôpital, mais les deux hommes avaient du retard à rattraper au niveau des câlins. Fergus se dépêcha d’aller chercher deux bons cafés, celui de l’hôpital n’ayant pas de gout, ainsi que des viennoiseries. Pour son mari, il lui prit un pot de glace, ne sachant pas s’il allait arriver à avaler des aliments solides. Lorsqu’il entra dans la chambre, il s’asseyait sur le lit, et passa doucement une main sur une de joues de Svein.

>>Je t’ai apporté de la glace



© Gasmask


_________________

I've never loved a darker blue, than the darkness I have known in you, own from you. You, whose heart would sing of anarchy, you would laugh at meanings, guarantees, so beautifully. When our truth is burned from history, by those who figured justice in fond memory, witness me. Like fire weeping from a cedar tree, know that my love would burn with me. We'll live eternally

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Messages : 1066
Points : 7643
Date d'inscription : 03/11/2016



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mar 22 Nov - 22:22



Fatalité


Svein se réveilla en douceur dans son lit d'hôpital. Il fit une petite moue en ne voyant pas son mari à son réveil. Il savait qu'il devait reprendre son rythme de travail, il l'avait suffisamment mis entre parenthèse pour lui. Néanmoins, Fergus fit son apparition dans la chambre. Le résident eu un petit sourire avant de le voir s'approcher de lui et lui caressa la joue tout en lui disant le mot magique : la glace. Fraser connaissait le péché mignon de Svein par cœur. Le jeune homme se redressa afin de venir embrasser ce dernier tendrement avant de se reculer et se risquer à parler.

« Tu es décidément un homme bon à marier. »
Il sourit amusé, sa voix ne lui faisait pratiquement plus mal, il pouvait parler normalement. Svein passa sa main dans la sienne et murmura en guise de remerciement, mais surtout parce que cela lui avait manqué de lui dire : « Je t'aime. »

AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 1078
Points : 7781
Date d'inscription : 14/04/2013



MessageSujet: Re: Fatalité..   Mar 22 Nov - 22:31

Fatalité
Svergus

Fergus savait qu’il devait aller a nouveau travailler, mais il prenait chaque fois un petit peu de temps afin de pouvoir déjeuner tranquillement en compagnie de son mari. Ce matin, il en avait eu assez du café sans gout de l’hôpital et s’était donc rapidement rendu en ville afin d’en apporter deux bons, ainsi qu’un pot de glace pour son mari. Lorsqu’il revient dans la chambre, il le fit se redresser avec un sourire à l’évocation de la glace, il l’embrassa tendrement avant d’user un petit peu d’humour.

>>Je sais, mais le dis pas à mon mari que je prends soin d’un autre, il serai jaloux.

Il le regarda dans les yeux, avant de sentir sa main rejoindre la sienne et d’entendre ses trois mots qui lui avaient tant manqués. Il se pencha l’embrassa amoureusement avant de lui murmurer :

>>Je t’aime.

Il le leva rapidement afin de lui donner son café et sa glace, et de revenir à ses côtés afin de déjeuner ensemble. Ce n’était pas comparable eux petits déjeunés à la maison, mais au moins ils essayaient de rattraper le temps qu’ils avaient perdus.



© Gasmask


_________________

I've never loved a darker blue, than the darkness I have known in you, own from you. You, whose heart would sing of anarchy, you would laugh at meanings, guarantees, so beautifully. When our truth is burned from history, by those who figured justice in fond memory, witness me. Like fire weeping from a cedar tree, know that my love would burn with me. We'll live eternally

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Fatalité..   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fatalité..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [MDJ / PNJ] - La Fatalité, La Presse et l'Anonyme
» Modèle de présentation descriptif
» A Scorpion under the sun [PV Fatalité]
» Version 23 : La Fatalité rôde
» WS Star n°1 : vos questions à Alex et Estrée, auteurs de Fatalité #

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WhiteChapel :: Londres :: Espaces publique :: Saint Bartholomew's Hospital-